Version imprimable

Current Size: 100%

La pointe des Poulains et Sarah Bernhardt

 

La pointe des Poulains est située à l’extrémité nord-ouest de Belle-Île-en-Mer, sur la commune de Sauzon. En breton « Beg-er-Bolenn » (la pointe des roches isolées) était le premier nom de la pointe, francisé en pointe des Poulains.

Le fortin de Sarah Bernhardt

Avant d’y parvenir, on passe devant la propriété de la grande tragédienne, Sarah Bernhardt. Venue faire un tour sur l’île avec son ami le peintre Georges Clairin, en 1894, elle décida sur un coup de cœur d’acquérir un fortin que l’armée mettait en vente. Elle y passera les trente derniers étés de sa vie toujours entourée de sa famille et ses amis. Elle fera construire pour eux les villas des cinq parties du monde et Lysiane (prénom de l’une de ses petites-filles). Appréciée des bellilois qui l’appelait la « bonne dame de Pen-Hoët » (nom de sa dernière demeure rasée par les allemands pendant la seconde guerre mondiale), sa mort en 1923 les attristera donnant lieu à des belles manifestations d’affection.

Le fortin ainsi que les deux villas ont été restaurés par la Collectivité belliloise et le Conservatoire du Littoral offrant l’évocation de la grande tragédienne dans une muséographie particulièrement intéressante.

Un site naturel magique

A la Pointe des Poulains le paysage se livre à la magie de l’océan : le croisement des « coureaux » de Belle-île et de la rade paisible du Palais, avec l’agitation permanente de l’océan dans ce site, donne à cet endroit des courants violents qui fascinent et effraient lors des tempêtes.

Accessible après 15 minutes de marche depuis le parking de l’entrée, on y accède par la plage, quand la mer est assez basse ou à pleine mer par marée inférieure à 70 uniquement.

Le phare des Poulains

Situé à l'extrémité ouest de l’île, ce phare est partiellement visitable (une exposition sur la gestion des espaces naturels est accessible en journée en visite libre), il est automatisé et contrôlé depuis le phare de Goulphar. Le bâtiment mesure 18 mètres de haut ; 32 m² de panneaux solaires intégrés dans le toit alimentent sa lampe à halogénure et un parc de batteries lui permet de rester autonome durant dix jours sans soleil.

Par temps clair, la vue s'étend jusqu'à l'île de Groix, Lorient et embrasse toute la baie de Quiberon.

  • Français
  • English
  • Deutsch