Version imprimable

Current Size: 100%

Le Mur de Blanqui et l'Institution Publique d'Education Surveillée

prec Fiche précédente Retour à la liste Retour à la liste suivant Fiche suivante
Haute Boulogne
56360 Le Palais
Déposez le premier avis sur cette fiche et aidez les prochains visiteurs à se faire une idée sur ce lieu.
1
2
3
4
5
Localisation
Langues parlées :
  • Français
  • Le Mur de Blanqui et l'Institution Publique d'Education Surveillée 1 - Le Palais
  • Le Mur de Blanqui et l'Institution Publique d'Education Surveillée 1 - Le Palais
À la suite de la révolution de 1848, est créée sur les glacis de la citadelle de Palais une maison de détention et de relégation. Haute-Boulogne accueille des prisonniers politiques tels Armand Barbès ou Auguste Blanqui. C’est à cette époque qu’est construit un mur d’enceinte de 670 mètres de long, de 4 mètres de haut et 60 centimètres d’épaisseur, renforcé par 24 contreforts, aux angles percés de meurtrières d’observation. Barbès demeure cinq ans derrière ce mur, et Blanqui sept ans, jusqu’en 1857. Devenu “ colonie pénitentiaire ” en 1880, l'établissement est alors assimilé à un bagne pour enfants ; mais suite à de nombreux incidents et à l’influence d’humanistes, il évolue en 1945 vers un Insitut public d'éducation surveillée puis est fermé définitivement en 1977. L'ensemble des bâtiments appartient aujourd'hui à la commune de Palais.

Déposerun avis

1
2
3
4
5
prec Fiche précédente Retour à la liste Retour à la liste suivant Fiche suivante
  • Français
  • English
  • Deutsch