© Située sur la côte sauvage, la plage de Yeyew offre une vue spectaculaire sur l'océan et les falaises découpées de Bangor | Fabien Giordano, Bellimages
Explorez la plus grande île bretonne

Bangor

et sa côte sauvage

Lovée au coeur de l’île avec une côte orientée sud-ouest, Bangor va vous surprendre par son caractère authentique et l’ambiance sereine de ses villages.

Bangor, sauvage et "impressionnante"

Un havre de paix

au cœur d’une nature sauvage

Bangor, fondée vers le VIème siècle par des moines venus d’Outre-Manche, possède le territoire le plus sauvage de l’île, le plus exposé aux vents du Sud-Ouest, dominé par Le Grand Phare.

La côte rocheuse s’interrompt par endroits en de jolies plages de sable fin : Herlin, Kérel ou Donnant. Les rochers aux formes spectaculaires sont légion, comme à Port Goulphar ou Port Coton et ses célèbres Aiguilles, immortalisées par le « Prince des impressionnistes », Claude Monet.

La commune compte près de 900 âmes, habitant trente villages blancs et bleu ardoise, accroupis aux bords d’autant de vallons qui cheminent vers la mer.

Le bourg, placé sous la protection de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, respire le calme et la sérénité d’un charmant village authentiquement breton.

Bangor

Au fil de ses paysages

et des saisons

3 Belles raisons d'aimer Bangor

Raison n°1

pour sa côte sauvage et ses paysages si typiquement bretons, entre landes et hautes falaises

Raison n°2

pour son marché animé du dimanche matin où insulaires se retrouvent

Raison n°3

pour ses belles plages familiales comme Herlin et Kérel

Bangor est la seule commune de l’île dont la côte

est entièrement tournée vers la Mer sauvage.

Bangor, Entre Campagne et Mer sauvage, Société Historique de Belle-île-en-Mer

À vivre

au coeur de Bangor