Version imprimable

Current Size: 100%

Une faune et une flore remarquables

Des richesses naturelles rares et protègées

Sur le plateau schisteux insulaire, l’alternance des paysages du littoral et de terres agricoles sert de support à une biodiversité terrestre et marine originale, d’espèces rares et parfois uniques.

Dunes grises et mobiles, landes littorales et landes à bruyères vagabondes (milieux spécifiquement insulaires), pelouses de hauts de falaises et végétation des fissures des rochers couronnent l’île. On y découvre de nombreuses variétés de plantes protégées, comme le plantain holosté (protection régionale), la carotte gadeceau (protection nationale), différentes orchidées (protection nationale), la cuscute de godron ou la linaire grecque (endémique - protection nationale) … A la fragilité de cette flore s’adjoint celle des populations animales, dont les emblèmes sont les oiseaux nicheurs, sans oublier les amphibiens – à titre d‘exemple, le lézard vert est protégé au niveau européen – ou encore les papillons et autres curiosités plus discrètes.

En mer, des richesses souvent oubliées couvrent les fonds marins : bancs de maërl, prairies sous-marines et, au pied des falaises schisteuses, se développe la plus importante population de pouce-pied français.

Maison de la Nature, CPIE

Le Centre Permanent d'Initiatives pour l'environnement de Belle-île-en-Mer (le CPIE) vous accueille dans ses locaux, aux Glacis, à Palais et répond à vos questions sur la faune, la flore, la géologie, l'environnement et ses missions. Visite de l'exposition "Habiter la terre" sur l'éco-habitat.

Le CPIE publie également plusieurs ouvrages sur la nature de Belle-île : Belle-île Nature, carnet de randonnées naturalistes ou la Petite Flore de Belle-île, répertoriant près de 300 espèces, d'outils indispensables à vos balades nature ! Disponible sur place, sur commande en ligne ou 'à l'office de tourisme.

  • Français
  • English
  • Deutsch