© La Laurisylve, jardin botanique et exotique est également une pépinière. Une balade sur 1,5 hectares parmi les collections d'arbres et de plantes en particulier provenant des îles Canaries, de Madère, des Açores, d'Australie... | Karine Piquet
Visiter les jardins de Belle-île

Belle-Île est un jardin en soi, un caillou dans l’Atlantique où la flore sauvage est d’une richesse remarquable, inventoriée par la Maison de la Nature, au milieu de paysages contrastés : le plateau central rural avec des cultures, des vaches et des moutons, une côte douce et une côte sauvage avec des falaises découpées dans le schiste feuilleté et des vallons verdoyants en grande partie cachés et impénétrables, excepté… les jardins !

Le Jardin la Boulaye

Un voyage dans le passé agricole bellilois

Jardin où Rodolphe et Véronique de Laboulaye, en amateurs passionnés, se sont lancés à l’assaut de six hectares de friches et ont découvert des traces d’un passé agricole oublié. Lui a dessiné les lignes et les courbes, elle les prolonge dans le temps, à l’écoute de son inspiration complice de celle de la nature.

Le Jardin La Boulaye, un lieu naturel apprivoisé aux ambiances variées, avec une terrasse de roses et d’agapanthes,  des sculptures de pierre et de fer, des sentiers de bruyères et d’asphodèles, une vallée d’hortensias, des étangs et des cascades, d’anciens murets et carrières, un escalier de cistes et des chemins retrouvés, qui jalonnent une promenade en dédale poétique.

Le Jardin La Boulaye a reçu en 2011 le Prix Coup de Coeur Jardiland de l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture (AJJH).

 

Les horaires de visite et tarifs

Le jardin Eden du Voyageur

Un tour du monde botanique à Sauzon !

On trouve dans de nombreux jardins de Belle-île des plantes des pays de climat doux de toute la planète. Belle-île permet donc de faire en quelque sorte « Le tour du monde dans son jardin ».

Plusieurs personnages historiques liés aux plantes ont vécu ou visité Belle-île. Sarah Bernard a introduit le Cinéraire, Willaumez, routeur de l’expédition d’Entrecasteaux qui a ramené en France les eucalyptus de Tasmanie, Pyram de Candolle qui lors de son séjour a fait le premier le relevé des biotopes de l’Ajonc…

 

Les horaires de visite et tarifs 

Le jardin du Théatre du Bord du Champ

Un festival de nature

Avec ses 2.5 hectares, le jardin accueille le festival de Bord du Champ où se produisent certains des chanteurs et comédiens les plus connus de Bretagne. En 2021, Gilles Servat et les Pirates de l’impro ont pris part aux festivités.

 

Les horaires de visite et tarifs 

Pépinière La Laurisylve

Un jardin botanique

Dans son magnifique jardin botanique, à deux pas de Le Palais, Guillaume cultive légumes, fleurs, arbustes, plantes méditerranéennes adaptées au climat doux de Belle-Ile ainsi que plantes de collection. Pousser les portes de La Laurisylve c’est entré dans un paysage presque méditerranéen ! Parmi les espèces à découvrir : les anthémis, la sauge, les arctotis, les pétunias pour les fleurs ; pour les plantes ou arbustes de collection, les canarinas canariensis et les sonchus ; sans oublier les arbres de La Laurisylve : le picconia, le perséa et autre arbutus canarisis.

 

Les horaires de visite et tarifs 

Une nature qui se découvre

au fil des 4 saisons !

C'est le printemps

Bleu, blanc, rose, le printemps à Belle-île

Une impression de transparence, une soudaine douceur de l’air, la polyphonie des oiseaux, les falaises qui s’animent : c’est le printemps. Tout à coup, l’envie est grande de revoir, au sortir de l’hiver, les lieux connus. On voudrait être partout à la fois pour savourer cette émotion, cet émerveillement de la nature belliloise en réveil…

C'est l'été

Enfin l’été à Belle-île-en-Mer

Dès la mi-juin, on ressent la montée d’une effervescence : chacun s’affaire. Dans les bourgs, on met la dernière main à l’organisation des vitrines, on s’empresse pour les ultimes travaux, les marchés se densifient, les ports et les criques se remplissent de bateaux de plaisance, nombreux aussi dans la rade de Palais…

C'est l'automne

Automne ou l’été indien à Belle-île-en-Mer

Sur la côte sauvage, comme vers Port Kerlédan, aux Aiguilles de Port Coton, à Baluden, à la Pointe du Skeul, les touffes de feuillage des Statices à feuilles ovales prennent des tons rouges réveillant le gris du plateau rocheux. Souvent en mélange avec les Statices, ses ombelles devenant rouges, la Criste marine prend aussi ses couleurs d’automne…

C'est l'hiver

Belle-île en Hiver……jours tranquilles

Certains préfèrent la découvrir en hiver. Ils n’ont pas tort de désirer apprécier l’île sous son apparence vraie, dépouillée de tout artifice. C’est la meilleure saison pour partager la réalité de la vie insulaire avec sérénité, en prenant le temps. Les plages, côtes et sentiers presque désertés forment des paysages plus vastes et d’autant plus impressionnants que, certains jours, les tempêtes viennent les transformer en noir et blanc…